Miner Bitcoin : notre guide pour comprendre et commencer le minage du BTC

Le minage de Bitcoin est le processus qui permet de sécuriser le blocs et de récupérer des jetons de crypto. Ceux qui s’adonnent à cette activité sont les mineurs et comme leurs aïeux, ils ont besoin d’outils spécifiques pour miner du Bitcoin. Mais l’heure n’est plus aux pioches et aux casques, mais plutôt aux ordinateurs puissants et aux connaissances mathématiques qui permettront de résoudre les calculs sur la blockchain.

On vous explique comment miner du Bitcoin, quel est le principe du minage et quel matériel sera nécessaire pour cette activité. On vous parle également de la rentabilité et des coûts de cette pratique en 2022, afin que vous compreniez s’il est envisageable de devenir mineur BTC.

C’est quoi le minage de Bitcoin ?

Le but principal du minage de Bitcoin, c’est de vérifier et de sécuriser les transactions effectuées entre les utilisateurs de BTC sur la blockchain. C’est la base du fonctionnement de cette monnaie virtuelle, qui lui assure sa sûreté.

Pour effectuer cette tâche, des mineurs vont mettre à profit la puissance de calcul de leurs ordinateurs afin de résoudre des calculs complexes. Quand un bloc est sécurisé – toutes les 10 minutes – le mineur qui a trouvé la solution se voit récompensé par des fragments de monnaies virtuelles, baptisés Token, qui correspondent à une petite partie d’une devise (ex : 0.005 % de Bitcoin). C’est ce qu’on appelle le taux d’émission et il permet de savoir quelle sera la récompense.

Cette récompense, ou Proof of Work, sera alors divisée entre les différents mineurs ayant participé à la résolution du problème et à la création d’un nouveau bloc, selon les règles en vigueur au moment de la vérification.

Miner du Bitcoin revient donc à travailler pour assurer la pérennité et la sécurité du réseau blockchain et à être rémunéré pour cela. C’est une activité totalement différente de l’achat de Bitcoin, et elle demande du temps, du savoir faire et du matériel comme on le présente ci-dessous. Lorsqu’un mineur mine un bloc il gagne des bitcoins.

Quelques statistiques sur le Bitcoin en 2022

Il faut savoir que le minage Bitcoin a évolué depuis la création de cette devise en 2008 et que l’activité n’est plus du tout la même. Voici quelques chiffres qui vous aideront à mieux cerner l’état actuel du domaine :

  • 90 % des Bitcoins ont été minés à l’heure actuelle, soit près de 19 millions sur les 21 millions prévus
  • La totalité des BTC sera minée en 2040
  • Un blokchain est résolu toutes les 10 minutes et la production est, depuis mai 2020, de 6.25 BTC par bloc. Tous les 4 ans ou lorsqu’un certain nombre de bloc est atteint, le nombre de Bitcoin crée est divisé par deux : on parle de Halving Bitcoin, qui permet de ralentir l’épuisement du stock

Voyons maintenant, plus en détail, le fonctionnement du minage de Bitcoin.

minage bitcoin

Comment fonctionne le minage de Bitcoin ?

Déjà, il faut savoir que miner du Bitcoin et miner de l’Ethereum, c’est n’est pas la même chose. Le minage de Bitcoin est bien plus complexe et il repose sur un principe comprenant plusieurs étapes permettant de construire un bloc afin d’assurer la sécurité de la transaction.

Comment se construit un nouveau bloc sur le blockchain ?

  • Une transaction entre deux utilisateurs est enregistrée
  • Elle est intégrée au sein d’un bloc
  • Les mineurs vérifient et confirment cette transaction
  • Ils vont alors intégrer l’en-tête du dernier bloc au sein du nouveau bloc, sous forme de hash
  • Les mineurs vont devoir résoudre le problème mathématique
  • Une fois le problème résolu et vérifié, un nouveau bloc est créé et inséré dans la blockchain et donc sur le réseau

Les 3 étapes du minage de BTC

  1. Les mineurs vérifient le registre et les données entrantes et ils valident l’authenticité de la transaction
  2. Ils vont créer le nouveau bloc dans la chaîne, comme spécifier ci-dessus
  3. Le Proof Of Work permet la distribution de récompenses (fragment de BTC) selon la participation de chacun et des règles prédéfinies qu’on appelle le consensus et les mineurs peuvent donc recevoir leur dû

Tout est fait de manière transparente, en direct et en libre accès à tous les utilisateurs. C’est ce qui permet la transparence du système et la vérification des calculs par la communauté de mineurs.

Le Vocabulaire à connaître pour miner du Bitcoin

Si miner des Bitcoin est complexe et que les calculs ne peuvent être faits que par des ordinateurs à la puissance de calculs élevés, un utilisateur devra en plus maîtriser un certain vocabulaire pour comprendre cette pratique. Voici quelques termes qui reviendront fréquemment :

  • Le hash : signature digitale qui définit un bloc et qui se compose d’une suite de chiffres et de lettres
  • Nonce : valeur arbitraire définit en amont du calcul, qui permet aux autres mineurs de valider la solution
  • Version : version du logiciel avec lequel a été créé le bloc
  • Proof of Work : la récompense pour sécuriser et valider la transaction
  • Time stamp : la date et l’heure à laquelle le bloc a été crée
  • Bits : code qui permet de déterminer la valeur à ne pas dépasser

Les mineurs ont recours à divers procédés cryptographiques pour effecteur leurs calculs, notamment la fonction de hachage SHA256. Cette dernière permet de transformer une longue chaîne de caractères de longueurs différentes en une chaine de caractère à longueur fixe.

Ce qui caractérise le minage de Bitcoin, c’est le fait que la solution est compliquée à trouver, mais qu’elle est simple à vérifier, ce qui permet d’éviter les erreurs et les failles de sécurité.

Comment miner du Bitcoin en 2022 ?

Si Satoshi Nakamoto, le mystérieux créateur du Bitcoin, a pu miner ses pièces virtuelles depuis son petit PC à son domicile, il est quasiment impossible de pratiquer en solo désormais. En effet, plus le temps passe, plus les blockchains se complexifient et plus la puissance de calcul demandée pour résoudre les problèmes est conséquente.

miner bitcoin

De ce fait, pour miner du Bitcoin en 2022, il faut

  • Être bien équipé (on détaille le matériel nécessaire ci-dessous) pour une pratique en solo, qui se raréfie
  • Décider de rejoindre un pool de mineurs, qui est une société au sein de laquelle se regroupent plusieurs mineurs pour associer leur puissance de calcul et se partager les gains. Pour cela, vous devrez installer un logiciel sur une machine suffisamment puissante
  • Passer par des sociétés de Cloud Mining, qui louent leur puissance de calculs à des particuliers pour leur permettre de générer des BTC. Elles se rémunèrent ensuite sur un % des fragments et des frais.

Bon à savoir : pour miner du Bitcoin et pour stocker vos cryptomonnaies – minées ou achetées – il vous faut nécessairement un Crypto Wallet.

Comment miner du Bitcoin avec son PC ?

Pour miner du Bitcoin chez soi avec un PC, il faut disposer d’un matériel très puissant…et très onéreux. Clairement, l’activité a pu être très intéressante par le passé quand le minage était réservé à une minorité mais depuis l’essor des Bitcoins et autres crypto monnaies, un particulier ne pourra pas le faire seul, à moins de disposer d’outils numériques à la pointe de la technologie.

Quels matériel pour miner du Bitcoin ?

Ceux qui veulent miner du BTC à la maison devront, en plus de connaissances accrue en mathématiques et en informatique, s’équiper de :

Il existe des machines spécialisées en minage de BTC, appelées ASICs, ou des Rig de minage, qui peuvent paraitre plus artisanaux car vous pourrez les fabriquer pièce par pièce chez vous.

  • Les ASICs, pour Application-Specific Integrated Circuit, sont destinés à la résolution d’algorithme et il s’agit de machines ultra puissantes. Bruyantes, gourmandes en énergie, elles s’adressent à ceux qui font du minage de Bitcoin professionnel
  • Le Rig de Minage : on peut les considérer comme des ordinateurs classiques, surboostés à l’aide de plusieurs cartes graphiques (AMD, Nvidia, etc.) généralement utilisées par les gamers. La puissance ce calcul reste plus limitée que pour les ASICs mais ils sont moins gourmands en énergie

Pour miner du Bitcoin, la concurrence est si forte que désormais, le Rig de minage est une solution qui n’offre que peu de résultat. Il faut se tourner vers les ASICs, ou opter pour le pool mining ou le cloud mining via des plateformes reconnues.

Quels éléments importants pour choisir le matériel de minage ?

Il y a plusieurs critères à connaître, pour choisir le matériel pour miner des Bitcoins à l’heure actuelle. C’est ce qui permettra à un potentiel intéressé de déterminer la viabilité de son projet.

  • Le taux de hash (hashrate) qui permet de déterminer le nombre de fragments de Bitcoin qui seront générés par les transactions
  • La consommation en énergie qui influera sur votre facture et donc sur la rentabilité de votre investissement
  • Les tarifs, qui ont évidemment une importance cruciale en fonction de votre budget et de vos objectifs. Les machines pro, de type ASICS, coûte de plusieurs milliers d’euros à plusieurs dizaines de milliers d’euros.

 A noter : il n’est plus possible de miner des BTC sur Android, ou via les outils Apple (IOS, MAC)

Choisir le bon rig de minage Bitcoin

Si vous êtes intéressés par des Rig de Minage, sachez qu’il vous faudra regarder avec attention plusieurs éléments pour choisir le GPU et les composants annexes.

Pour les GPU :  

  • la marque de la carte graphique, pour vous assurer que les algorithmes développés permettent bien de miner du Bitcoin
  • la puissance de la carta graphique
  • La VRAM, ou Mémoire vidéo, en privilégiant les cartes à 8 Go
  • Le système de refroidissement qui garantit la longévité de votre installation
  • La puissance de hachage, comme mentionné plus haut

Pour les composants annexes :

  • La carte mère, capitale puisqu’elle détermine le nombre de cartes graphiques que vous pourrez connecter
  • La mémoire vive, qui s’exprime en Ram
  • Le processeur (CPU)
  • Le SSD (disque Dur)

Parmi les Rig de minage les plus fameux, on peut citer le Bitmain Antminer T9 et le Bitmain Antminer S9i, le Whatsminer M21S, ou le Canaan AvalonMiner 1246.  

Rejoindre un Pool de Mining

Les pools de minage sont des rassemblements de mineurs qui mettent en comment la puissance de calcul de leurs machines pour augmenter leur chance de résoudre les calculs et donc de miner des BTC.

Les membres parviendront plus régulièrement à résoudre les calculs et recevront donc plus facilement une récompense, qui sera partagée entre tous les membres du pool. Cela permet donc d’avoir des gains plus stables que si vous pratiquiez en solo.

En revanche, la récompense est amoindrie du fait de ce partage.

Comment rejoindre un pool de minage ?

Pour rejoindre un pool de minage, il est important de tenir compte de sa taille – plus il est grand plus les chances de miner des BTC sont élevés – mais également des frais du pool, qui seront récupérés à chaque transaction et qui oscillent généralement entre 1 et 2 %.

Parmi les principaux pool de minage pour le Bitcoin, on citera :

  • F2Pool
  • BTC.com
  • Slush Pool
  • Poolin
  • AntPool
  • BitFury
  • ViaBTC

Pratiquer le Cloud Mining

Pour miner du Bitcoin, la solution la plus simple et la moins onéreuse reste souvent de faire du Cloud Mining. Le principe est simple : une entreprise vous permet d’utiliser ses ressources (puissance de calcul, stockage, etc.) afin que vous puissiez miner du BTC.

C’est une solution qui permet à quiconque de se lancer dans le minage de Bitcoin, sans connaissances techniques ou investissements importants au départ. Généralement, sur les plateformes les plus fiables du genre, il est possible de miner du Bitcoin et diverses cryptomonnaies mais également d’acheter des Bitcoin.

Il faut choisir sa plateforme avec soin et vérifier que les frais ne sont pas trop élevés. Chaque plateforme se rémunèrera en prenant un ticket d’entrée, de valeur variable.

De plus, si les débutants pourront sans mal se laisser guider en sélectionnant des contrats avec paramètres prédéfinis et taux de rendement précalculés, les mineurs plus expérimentés pourront régler leurs propres paramètres, en modifiant la puissance ou les taux de hachage.

Quelles plateformes pour faire du Cloud Mining de BTC ?

On trouve de nombreux acteurs dans le Cloud Mining, avec des références et des nouveaux venus réguliers. Il est important de vérifier leur fiabilité et leur légalité avec de vous lancer dans le minage de BTC avec eux. Pour vous aider, voici une petite liste de plateformes reconnues :

  • Shamining, qui compte 17 000 utilisateurs dans le monde et qui officie depuis 2018, avec un siège basé au Royaume-Uni
  • Gminers, elle aussi au Royaume-Uni, qui propose des taux de rendement moyen à 150 % et des retraits facilités
  • Genesis Mining, célèbre plateforme de Cloud Mining, qui est l’une des plus anciennes du secteur puisqu’elle officie depuis 2013. On y trouve des frais peu élevés et des contrats de 1 ou 2 ans
  • ECOS, qui fait à la fois dans le Cloud Mining et dans la trading de Crypto. C’est une plateforme fiable, légale, en place depuis 2017 et qui compte désormais plus de 100 000 membres
  • Nicehash, un des pionniers du Cloud Mining, disponible sur PC ou application, qui offre une grande flexibilité dans la gestion et la récupération des gains

Notez que certaines de ces plateformes proposent des contrats gratuits pour tester la plateforme sans risque.

Combien coûte le minage de Bitcoin ?

Le minage de Bitcoin coûte cher, parfois très cher, ce qui fait que cette solution demande désormais une grande réflexion pour un particulier. Entre le coût de l’électricité, l’investissement matériel et le temps que demande l’activité, il faut effectuer les bons calculs.

On estime qu’en France, miner un Bitcoin coûte, rien qu’en électricité, près de 7 000 euros. Il faut donc savoir quel est son prix sur le marché pour être sûr que l’entreprise est rentable.

Pour diminuer les coûts de minage d’un BTC, de nombreux mineurs se déplacent vers les pays où l’électricité ne coûte pas cher (En ce moment, c’est le Kazakhstan et le Salvador qui attirent les mineurs). Ils représentent donc une concurrence accrue pour les mineurs des pays européens ou américains, qui doit être prise en compte dans l’évaluation des résultats potentiels.

Comment déterminer les gains du minage de Bitcoin ?

Il y a une grande part d’incertitude dans le minage de BTC et il est difficile de prévoir les gains. Il faut savoir que le principal problème de la discipline, c’est la forte concurrence. On l’a vu, certains pays sont devenus des terres d’asile pour mineurs de BTC, où ils peuvent profiter d’avantages certains pour miner.

Pour connaître vos gains, il faut donc tenir compte :

  • De l’endroit ou vous habitez / minez qui détermine notamment le tarif de l’électricité
  • De la puissance de votre matériel
  • Du système de minage que vous avez privilégié

Avantage et inconvénients de miner du Bitcoin ?

Avant de conclure cet article, penchons-nous sur les avantages et les inconvénients du minage de BTC.

Avantages

  • Les fragments de BTC obtenus comme récompense
  • Des possibilités de gains via le regroupement en pool de minage
  • Une activité qui permet de travailler de chez soi
  • L’orgueil de participer à quelque chose de novateur et potentiellement tourné vers l’avenir

Inconvénients

  • Un investissement initial colossal
  • Le coût en Energie qui fait exploser la facture
  • L’impact environnemental du minage de Bitcoin, très gourmande en énergie
  • Le matériel qui peut vite devenir obsolète
  • Une activité devenu quasiment impraticable en solo

Est-ce rentable de miner du Bitcoin ?

Pour un particulier, le minage de Bitcoin n’est plus rentable. De gros groupes se sont lancés dans le minage et la popularité de cette monnaie virtuelle, qui compte toujours parmi les cryptomonnaies les plus prometteuses pour les années à venir, n’a fait qu’accroître la concurrence.

En se tournant vers des pool de minage ou des sociétés qui proposent de louer leur puissance, la question de la rentabilité est plus complexe, puisqu’il faudra tenir compte des frais engendrés, du coût de l’énergie par BTC miné et de la valeur de la crypto à un moment T.

Beaucoup d’indépendants ont abandonné le minage de Bitcoin, préférant investir dans son achat via des courtiers en ligne. C’est une solution envisageable, bien moins chronophage, qui s’offre à ceux qui cherchent où investir leur argent.

Laisser un commentaire